L'histoire de Sulawesi

Sulawesi (dit Sula) est un jeune (croisé?) springer anglais.

Âgé de 3 ans, il est arrivé dans sa nouvelle famille il y a deux mois.

Récupéré par la fourrière, il a séjourné quelques semaines au refuge de Grammont Gennevilliers.

Nous ne connaissons pas son passé...ni ses bonnes expériences, ni ses mauvaises...a t-il été bien traité, négligé ? est-il familier aux humains, aux congénères, à la vie urbaine ?

Nous ne connaissons RIEN...

Sula va se retrouver dans une famille avec 3 petites filles, plutôt jeunes, dans une maison avec un jardin. Apparemment, le « contexte idéal » pour avoir un chien.

Ses nouveaux propriétaires sont plus que tout motivés et cherchent le meilleur pour ce loulou. Ils sont prêts à "lui donner tout l'amour" dont il a peut être manqué jusque là...

Les premiers jours, Sula s’avère calme et « gentil ». Ses humains le qualifient de « tolérant », surtout avec les enfants. Il écoute et semble comprendre les règles de la maison.

Oui mais voila...au bout de 10 jours, Sula va peu à peu se transformer...

Du chien « parfait », il va devenir un chien irritable, distant voire fuyant. A plusieurs reprises, il montre les crocs, cherche à pincer, notamment les petites filles. La confiance s'amenuise rapidement. On ne le comprend plus. On lui trouve un comportement incohérent et incompréhensible. On commence à avoir peur. On le pense dangereux et il est fortement question de le ramener au refuge.

Mais qui est réellement Sula ? 
A t-il déjà vécu en famille ?
A t-il l’habitude des jeunes enfants ?
Connaît-il les consignes verbales qui lui sont demandées ?
Se sent-il réellement en confiance ?
Est-il suffisamment reposé ?
Est-il tranquillisé par cet environnement ?

Nous ne savons rien de ce chien. En tous les cas, peu de choses.

Mais ce que nous pouvons dire de façon sûr, c'est que nous lui en demandons beaucoup et en peu de temps !

Sula ne connaît pas ses nouveaux propriétaires. Il ne connaît pas non plus cet environnement qu'il intègre de façon brutale.

Il est fort probable que le côté calme et gentil traduise une forme d'inhibition.

Qu'il ait développé un peu (beaucoup) de stress au refuge et qu'il lui faut du temps pour s'apaiser. Quelques jours ? Non, plutôt quelques semaines voire quelques mois.

Et il est certain qu'il a utilisé sa propre communication pour communiquer son inconfort, son stress, son mal-être et que les humains ne l'ont pas compris.

Il est primordial que le chien qui sort du refuge se retrouve dans un environnement apaisant et bienveillant. Que les humains présents soient infiniment patients et cohérents pour l'aider à ce changement de vie, souvent brutal. Rien n'est urgent....le chien a d'abord et avant tout besoin de temps !

Et tout « l’amour du monde » ne remplacera pas ce temps nécessaire.

Rappelons également que le chien n'a pas conscience que vous faites une belle action. Que vous êtes ses sauveurs. Il ne vous est redevable de rien.

Deux séances (une au refuge et une au domicile) vont permette une meilleur communication entre Sula et ses propriétaires. Ils vont apprendre à mieux « le décoder ». Mais aussi à l’observer d'avantage. A le respecter quand il dit NON...mieux, à attendre que ce soit lui qui créé le contact.

Rapidement, les choses vont s'apaiser. Tout le monde reprend confiance...le chien et les humains.

D'autres ajustement vont être nécessaires au quotidien et des activités olfactives sont au programme pour respecter au plus près les instincts de ce chien. Nous sommes confiants. Nous savons que le lien se créé progressivement au fil des mois et des années.

N'hésitez pas à vous faire accompagner si vous adoptez un animal. Une seule séance avec un professionnel (en méthodes respectueuses bien sur) peut vous aider à prendre le bon chemin. Comprendre, c'est s'adapter et mieux communiquer. C'est éviter les erreurs, les incompréhensions, les malentendus.

Nous avons cette chance inouïe de faire un bout de chemin avec une autre espèce. Ne la gâchons pas.

Share this post

J'interviens chaque semaine à la SPA de Gennevilliers (92) pour accompagner les familles dans leur projet d'adoption.

J'organise des Balades éducatives et collectives les samedis et dimanches matin de 9h à 10h30, sur le Val d'Oise. Pour en savoir plus, contactez moi.

Interventions en Cabinets Vétérinaires 

 

 

 

Partagez cette page

e-mail icon
LinkedIn icon